Prises de position avant le premier tour

Ariane Mnouchkine a publié un appel à voter Ségolène Royal qui restera comme l’une des expressions d’une mayonnaise en train de prendre. Dans un autre style, Pierre Marcelle le disait hier de façon presque brutale : « Sans états d’âme, je voterai Royal comme un boeuf tire une charrue. ». Moi, c’est parce que j’y vois l’option qui ouvre des possibles : ceux d’un Etat qui soutient les initiatives sociétales tout en tentant de recréer un environnement de justice et de solidarité. Facile ? Non bien sûr. Qui parle de facilité ? Qui donc imagine que c’est un(e) président(e) qui va faire le travail, si chacun(e) n’y met pas la main.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais rendu public.Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires