Archives du mot-clef : post-démocratie

Biennale Democrazia : Une Magna Carta pour internet et le numérique

Voici le texte de mon intervention dans l’événement « une Magna Carta per Internet » le samedi 27 mars 2015 avec Juan-Carlos de Martin et une vidéo d’entretien avec Stefano Rodotà. Deux remarques avant d’entrer dans le vif du sujet : je ne suis que l’un des 26 membres de la Commission de réflexion et de proposition sur […]

HADOPI/CSA : coup de grâce à la démocratie parlementaire ?

Auditionnée mardi par la commission des affaires culturelles et de l’éducation du Sénat, la ministre de la culture a annoncé que le gouvernement avait arbitré en faveur du transfert des responsabilités de l’HADOPI au CSA1. et laissé entendre que ce transfert s’effectuerait par le biais d’un amendement à la loi sur l’indépendance de l’audiovisuel public […]

Bon, ça suffit ! (1)

Vous pouvez télécharger une version PDF de l’ensemble des deux billets. Le billet intégral a été repris sur Mediapart et peut-être commenté sur ce site. Là, je lance franchement un appel à se ressaisir. Nous sommes face à deux phénomènes dont la conjonction nous conduit tout droit à une catastrophe politique et sociale: le système […]

La souveraineté citoyenne européenne et l’ouverture des possibles

Dimanche prochain, une élection importante pour le futur de l’Europe aura lieu. Non, ce n’est pas le second tour de nos législatives, c’est l’élection parlementaire grecque. Ce billet a pour but de souligner le véritable scandale que représente le chantage sur les électeurs grecs pour qu’ils ne portent pas en tête du scrutin1 le parti […]

Dangereux pour la démocratie

Les opposants à Nicolas Sarkozy s’enferment obstinément dans un étrange piège. Une fois par semaine, ils se réveillent avec la conscience aiguë que leur adversaire est dangereux pour la démocratie, et se hasardent à l’affirmer en mettant en avant l’une des nombreuses raisons de le penser. Aussitôt, leurs amis les corrigent : « ah non quand même, […]

Le rétrécissement du possible

Colin Crouch a forgé le mot post-démocratie pour décrire la dérive des systèmes politiques démocratiques lorsqu’il y subsiste des élections libres, mais que l’élaboration et la conduite des politiques publiques sont capturées par un ensemble d’intérêts privés ou institutionnels, de conseillers infiltrés dans les partis et les gouvernements et d’un petit noyau de décideurs politiques […]