60h un peu folles

Avant tout un immense merci. En 60h après la publication de mon précédent billet, près de 6000 donateurs ont sauvé l’existence de La Quadrature du Net et lui ont fourni des ressources pour travailler pendant l’année qui vient. Ce billet a heurté certains d’entre vous. Oui j’aurais dû écrire « économisme borné » (comme je l’ai corrigé) et non « économisme autiste ». Oui j’aurais dû dire « chacun » au lieu de « vous » qui semblait s’adresser au lecteur alors que le lecteur, c’est justement celui qui ne s’en fout pas. Mais voilà, ces précautions je les avais prises dans mes deux précédents billets sur le même sujet qui soulignaient également que La Quadrature du Net risquait de disparaître, et ces deux billets n’avaient eu aucun effet significatifs sur les dons. Jeudi soir, on marchait sous la pluie avec Benjamin le trésorier et on se demandait comment on allait annoncer aux salariés et à chacun de vous qu’il fallait fermer la boutique.

Tout ça est oublié, grâce à vous, grâce à toutes les organisations et les médias qui ont relayé notre alerte et notre appel. Maintenant nous avons une immense responsabilité. Celle de vous rendre des comptes précis sur l’usage de ce que vous avez généreusement contribué, bien sûr. Mais aussi celle de faire vivre avec vous une des facettes de la reconstruction de l’univers social, culturel et humain qui est à notre portée dans un contexte politique terriblement hostile. On va essayer, avec toute l’énergie que vous nous avez transmise.

Un seul commentaire

  • SohKa a écrit :

    Merci à vous pour le rappel. Il m’a été bénéfique afin de me recentrer par rapport à ces responsabilités. C’est à dire, les vôtres à LQDN, mais surtout les nôtres en tant que soutient.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais rendu public.Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires