Déclarations de Pierre Lescure sur le partage non-marchand

Dans un entretien ce matin avec la radio Le Mouv’, Pierre Lescure a déclaré :

« il y aura forcément une partie de la réponse qui sera la légalisation des échanges non marchands. […] Je ne crois pas à autre chose. »

Il faut évidemment saluer cette avancée. Si l’on excepte le rapport Attali sur la croissance, c’est la première fois qu’une personne en charge d’une mission officielle envisage positivement l’éventualité d’une légalisation du partage non-marchand. Bien sûr de nombreuses questions devront trouver réponse. Quel est le périmètre de ce que Pierre Lescure entend par échanges non marchands ? A-t-il bien compris que s’agissant de l’espace numérique, une activité légale ne peut être soumise à des surveillances et des contraintes quantitatives reposant par exemples sur des DRM ? Et par ailleurs, quelle est la marge de manœuvre dont il disposera réellement pour formuler ses recommandations ?

Pierre Lescure a annoncé pour la semaine prochaine la publication de sa lettre de mission et de la liste des personnes composant son équipe pour cette mission. Ces éléments seront à analyser finement, tout comme les réactions des tenants de la répression du partage aux propos de ce matin.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais rendu public.Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires