La réponse d’un TGViste à la SNCF

Eco89 nous rapporte que la TGV entend interdire à un blog d’usagers d’utiliser le mot TGVistes pour désigner les dits usagers.

Voici un extrait du mail que la direction juridique de la SNCF a adressé aux animateurs de ce blog:

« L’utilisation actuelle que vous faites de la marque “TGV®” relève de la contrefaçon et du parasitisme ; nous espérons ne pas avoir à prendre les mesures qui s’imposent dans de telles situations.
A toutes fins utiles, je précise que notre démarche ne consiste pas à vous empêcher de nourrir votre blog mais simplement à protéger et valoriser le patrimoine immatériel de la SNCF (notamment sa marque phare “TGV®”). »

Il y a dans ces affirmations un abus manifeste du droit des marques à l’égard de la liberté d’expression. De plus, cette tentative d’intimidation souligne l’insuffisante protection des biens communs comme la liberté d’expression contre de tels abus. Il devrait être possible non seulement à la personne victime d’une telle tentative d’intimidation, mais à tout partie intéressée à la liberté d’expression de demander à la SNCF réparation (au moins symbolique) du tort causé aux libertés. En attendant, j’adresse à la direction juridique de la SNCF mes salutations en l’assurant qu’elle vient de faire bien plus de tort à son patrimoine immatériel (en particulier son image) que tous les blogs TGVistes ne risquaient de le faire.

Un seul commentaire

  • La SNCF a décidé de démontrer de façon encore plus frappante sa propre capacité à porter atteinte à son patrimoine immatériel. Selon La Tribune, elle vient en effet aujourd’hui (16 mars 2010) de mettre en ligne par erreur sur sa page d’accueil un message issu d’une simulation de crise. Ce message annonçait une catastrophe ayant fait 102 morts et 380 blessés dans un TGV près de Macon.

    Malgré le caractère extrême de cette auto-diffamation, j’apporte mon plein soutien à la SNCF contre ceux qui voudraient dorénavant lui interdire d’utiliser le mot TGV.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais rendu public.Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires