Intérêt général sélectif ?

Sharing cover

Le 21 novembre avait lieu la 5ème journée annuelle organisée par le Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne. Je participais à la table-ronde du matin sur « Liberté de l’information à l’ère numérique : faut-il une loi fondamentale ? ». Mais gageons que l’esprit des participants (pour la plupart impliqués dans des organes de presse en ligne) était déjà fixé sur les annonces que ferait en clôture Fleur Pellerin, ministre de la culture et de la communication. Elle allait en effet annoncer divers mesures d’aide au développement de la presse d’information en ligne. Parmi eux, la reconnaissance d’un statut d’entreprise citoyenne de presse d’information qui ouvrirait la porte au fait de rendre les dons aux organismes concernés déductibles fiscalement, et ce alors même que ces organes sont souvent à but lucratif.

Ces mesures sont pleinement justifiées même si la délimitation de la presse d’information politique et générale indépendante n’est pas forcément aisée. Il est également justifié de reconnaître qu’à l’ère numérique, la contribution aux biens communs n’émane pas forcément et pas uniquement des organismes s’affirmant d’intérêt général et notamment des associations. Pourtant la mise en place de dons fiscalement déductibles contraste de façon impressionnante avec la politique menée à l’égard des associations sans but lucratif, et en particulier de celles qui travaillent à promouvoir les biens communs numériques dans le champ de l’information, de l’éducation, de la culture et des droits fondamentaux. Alors que de nombreuses grandes associations disposent historiquement d’un rescrit fiscal rendant les dons déductibles pour 66% (dans une certaine limite par foyer), les nouvelles associations de recherche, de culture et d’éducation numériques se voient systématiquement refuser ce rescrit par les directions des finances publiques. Sous des prétextes divers, et avec des justification le plus souvent absentes ou injustifiées, on leur conteste dans certains cas le caractère d’intérêt général et dans d’autres on leur nie le caractère éducatif, culturel, scientifique, social, culturel, sportif, humanitaire, etc. nécessaire à l’obtention de la déductibilité des dons. Ainsi récemment l’ACRIMED (Observatoire critique des médias), l’APRIL (Association pour la recherche en logiciel libres) ou La Quadrature du Net (que je n’ai pas besoin de présenter aux lecteurs de ce blog se sont vues opposer un refus, confirmé devant la commission d’appel. L’ACRIMED a contesté cette décision devant les tribunaux et a eu gain de cause en première instance, mais l’État a été jusqu’à faire appel.

Dans le cas de la Quadrature du Net, le caractère d’intérêt général nous a été reconnu, mais on nous a dénié le caractère scientifique, éducatif et culturel avec des arguments que nous avons contestés point à point devant la commission d’appel, qui elle a confirmé la décision … sans justification. Pour une association dont le but essentiel est l’information et l’éducation des citoyens, leur capacitation dans le champ de toutes les pratiques numériques et qui a conduit des recherches je crois fort honorables, cette décision est insultante. Mais surtout, elle compromet notre existence même qui repose sur les dons individuels en majorité et le soutien de fondations pour le reste, à l’exclusion de toute subvention publique et avec des règles drastiques pour empêcher que les dons d’entreprise ne puissent compromettre notre indépendance.

Nous ne formons pas d’hypothèse sur les motivations de cette politique de destruction du tissu des nouvelles associations du monde numérique. Il se peut qu’elle relève simplement de la stupidité budgétaire (l’impact de la déductibilité des dons est insignifiant compte tenu des budgets de ces associations). Mais ce qui est certain, c’est que si chacun de vous ne corrige pas cette aberration, nous mettrons la clé sous la porte et vite. Pour l’éviter, rendez-vous immédiatement sur la page de soutien à La Quadrature du Net (et n’oubliez pas les autres associations).


Edwy Plenel appelle à soutenir La Quadrature du Net

et pour suivre son conseil, c’est ici !


Pensée et gouvernementalité algorithmiques (suite)

Dans mon billet d’hier, je saluais les critiques de la gouvernementalité algorithmique mais en remarquant qu’elle ne nous dispensaient pas de considérer la pensée algorithmique comme une composante essentielle du bagage intellectuel des êtres humains contemporains. Je rappelais ma proposition que l’enseignement de la pensée algorithmique et de la culture numérique se fasse dans le […]


Ne jetez pas la pensée algorithmique avec la gouvernementalité algorithmique

La critique de la gouvernementalité algorithmique, c’est à dire de formes de pouvoir qui se naturalisent en se cachant derrière des algorithmes appliqués à des données, est d’une grande importance. C’est un outil fondamental pour repolitiser, réinstituer en choix sociaux et culturels et rehumaniser des pratiques qui entendent échapper à ces dimensions de façon à […]


L’opposition à la politique de l’offre mérite mieux que le fétichisme de la demande

Pourquoi donc la politique désastreuse du gouvernement, nuisible à la justice sociale, aux activités non marchandes et à l’environnement, inefficace même économiquement, réprouvée par l’immense majorité, s’accompagnant d’une politique étrangère chaotique et va-t’en-guerre ne suscite t-elle pas l’insurrection1 citoyenne pacifique qui pourrait y mettre fin ? Ce ne sont ni la force des institutions, ni un […]


L’individu et la société à l’age numérique : entre capture et émancipation

Voici le texte de mon intervention au stage « Une société sous surveillance : De la surveillance étatique à la captation et au formatage des identités, comment résister ? » du Syndicat de la magistrature, 20-21 septembre 2014, Lille. J’ai commencé à travailler sur les sujets qui nous occupent ici dans les années 1970, au sein de la revue […]


La haine de l’espace public

Les débats en cours sur le projet de loi renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme sont instructifs. Ils jettent un éclairage cru sur la volonté d’une partie importante de la classe politique de contrôler ou mettre sous l’éteignoir l’espace public numérique. Ils éclairent plus encore l’immense frustration qui saisit ces politiques […]


Cérémonie matinale

Cela se passe devant le kiosque. Visage familier et sympathique, mais je ne le reconnais pas. Pendant que je fouille mes poches pour trouver de quoi payer le Libé du jour, il m’aborde : « Alors Libé ou Parisien ? ». Puis devant mon hésitation et me montrant le Figaro : « Il y a d’autres choix ». J’objecte que non, il […]


Le nerf de la paix

N’hésitez pas à reprendre ce texte qui comme le reste de ce blog est soumis aux termes de la licence CC-By-SA. Il y en a qui disent que le fric c’est le nerf de la guerre, mais ici, je voudrais vous convaincre que dans le cas particulier des dons à La Quadrature du Net (et […]


Neutralité des plateformes ?

Le Conseil National du Numérique vient de publier un rapport sur la neutralité des plateformes numériques1. Ce rapport fait suite à un précédent rapport sur la neutralité du net dans lequel le conseil avait proposé d’étendre le concept de neutralité au-delà des réseaux aux plateformes. Le sous titre du présent rapport est « réunir les conditions […]


L’asile politique pour Edward Snowden maintenant !

Signez le manifeste publié par L’Express. Consultez ce communiqué de La Quadrature du Net qui invite à ne laisser personne oublier Edward Snowden.


Définir les communs (vidéo)

Une vidéo filmée dans le cadre du projet Remix the Commons, à l’occasion de la Conférence L’économie et les communs à Berlin en mai 2013, réalisée par Alain Ambrosi et Frédéric Sultan [Communautique et Gazibo), avec le soutien de la Fondation pour le Progrès de l’Homme (FPH Charles Léopold Mayer). Licence CC-By-SA comme le reste […]


Pacte d’irresponsabilité

D’après divers articles de presse, le président de la République s’apprêterait à avancer l’annonce du pacte de responsabilité en réponse au désaveu que lui a infligé l’abstention des critiques de gauche. Cette réaction est surprenante et démontre une grave obstination dans l’erreur. En effet, c’est très largement parce qu’ils ont anticipé la politique du pacte […]


L’affaire Snowden et au-delà

Hier avait lieu à la Maison de l’Amérique latine un débat autour du livre d’Antoine Lefébure, L’affaire Snowden. L’enregistrement sonore de ce débat sera bientôt en ligne sur le site de La Quadrature du Net. L’affaire Snowden est le livre de référence pour situer l’ensemble des révélations d’Edward Snowden et des éléments qui ont suivi […]


Si nous produisions comme des êtres humains…

Je n’ai pas écrit sur ce blog depuis le 17 décembre. Jamais interruption ne fut si longue depuis qu’il existe. C’est que je bouillonne d’incertitude sur comment attraper les possibles qui nous échappent. En attendant, je lis, je dévore même. Et dans le petit opuscule de Dominique Méda Travail : la révolution nécessaire, j’ai trouvé […]