Une chance historique risque de nous échapper

Sharing cover

Quand à quelques-uns nous avons lancé la campagne De peuple à peuple de solidarité politique avec la Grèce, elle s’est imposée à nous comme une sorte d’évidence, une brèche dans laquelle il fallait immédiatement s’engouffrer pour créer enfin les conditions d’une citoyenneté politique européenne au-delà d’une cause particulière1. Depuis que nous avons lancé cette campagne, nous avons rencontré près d’une dizaine d’autres petits groupes qui avaient eu la même idée ou une idée proche. Nous avons juste eu la chance qu’elle soit un peu plus facile à mettre en place pour nous en raison de nos compétences diverses et des réseaux dans lesquels nous étions déjà actifs. Seulement voilà, maintenant il y a plus de mille personnes qui ont contribué à la collecte de fonds pour soutenir les actions de solidarité sociale de terrain et des actions en faveur des nouveaux communs en Grèce. Ce millier de personnes ont souvent fait preuve d’une générosité extraordinaire, générosité qui n’est pas celle de la charité humanitaire, mais celle de l’espoir politique, de la volonté de construire de nouveaux possibles. Ce millier, c’est un tout petit morceau d’un ensemble beaucoup plus vaste. C’est l’embryon, non pas directement d’une force politique alternative, mais du tissu social qui pourra en soutenir une, enfin. Des centaines de messages nous disent « ne lâchez pas, continuez ». Alors on vous renvoie le message à tous.

Notre campagne a également reçu le soutien d’organisations aussi diverses qu’ATTAC (dont le soutien va s’amplifier dans les jours qui viennent) et l’European Civic Forum, de personnes aussi diverses que Patrick Viveret, Camille de Toledo, Ariane Mnouchkine et Michel Volkovitch pour n’en citer que quatre parmi des dizaines. Et bien sûr elle est reçue par les grecs et leur diaspora qui apporte tant à chacun des pays européens avec émotion mais aussi avec l’espoir de ne plus être isolés face aux oligarchies qui dominent les institutions et les grands États européens.

De peuple à peuple sur KissKissBankBank

Seulement voilà, il reste dix jours, pas un de plus, pour mobiliser une partie bien plus grande de ceux qui s’ils en étaient informés, soutiendraient l’initiative. Je ne vais pas vous refaire le coup du La Quadrature du Net va s’arrêter aussi authentique qu’ait été cet appel au secours en décembre dernier. Parce que là, c’est plus sérieux que ça. C’est le futur qui va échapper aux citoyens européens. Et ceux qui en ramasseront les débris n’en feront pas bon usage. Ce futur nous n’en connaissons pas encore les contours, sinon, ce ne serait pas un futur. Mais j’ai le sentiment d’une sorte de tragédie si nous ne lui donnons pas sa chance. Nous, les initiateurs de De peuple à peuple, réunis sous le nom d’Interdemos, nous ferons notre part du travail et vous pouvez être sûr que nous n’échouerons pas à proximité du but. Mais si vous ne nous amenez pas à proximité, si les mille contributeurs ne deviennent pas trois ou quatre mille, alors nous aurons manqué une chance historique.


Info : Réunion le 31 mars de 19h à 21h à la Fondation hellénique de la Cité universitaire de Paris, avec des personnalités grecques et les initiateurs de la campagne. Ce sera l’occasion de lancer les dernières mobilisations et pour les contributeurs de se rencontrer (entrée libre dans la limite de la centaine de places disponibles). Surtout n’attendez pas cet événement pour mobiliser : il faut que nous soyons déjà à ce moment en vue de l’objectif.

  1. Il existe des réseaux puissants d’action collective dans des domaines spécialisés : droits des migrants, mouvements féministes, activisme numérique, environnement et écologie, etc. []

Filtre médiatique et abus de pouvoir

Les porteurs d’initiatives citoyennes se trouvent à l’égard des médias de grande audience dans une situation perverse. Cette situation résulte de la coexistence entre une domination toujours forte des médias centralisés de flux télévisuel et radio et l’émergence encore imparfaite de mécanismes pair à pair de communication entre citoyens et groupes de la société civile. […]


Un fossé entre deux cultures politiques

Vendredi 27 février, j’étais à Montreuil pour une réunion sur « Grèce contre austérité : faisons la fête à la dette ». Des personnes participant à l’organisation de la réunion m’avaient invité à y présenter la campagne de solidarité politique avec la Grèce De peuple à peuple, que nous organisons à quelques personnes regroupées sous le nom […]


Faire l’histoire ou se chamailler ?

Hier fut une étrange journée. On avait passé deux semaines baignés d’une forte brise qui réveillait les esprits. Et puis soudain, ce fut un temps suspendu. Est-ce que l’accord (dont le contenu n’est pas encore finalisé) passé entre la Grèce et l’Eurogroupe marquait la fin d’un renversement historique et venu des citoyens de la construction […]


Grèce : c’est maintenant qu’il faut retrouver notre capacité d’action politique

Parmi d’autres spectacles consternants, sommes-nous condamnés à assister impuissants aux efforts des gouvernements et des institutions européennes pour refermer les voies d’un autre futur ? N’y a-t-il vraiment aucune autre possibilité dans notre Europe si riche et si inégale, que d’assister au spectacle de la dégérescence d’une oligarchie post-démocratique de plus en plus médiocre et brutale. […]


Partage, pratiques non marchandes et humanisme numérique

Voici le texte de mon intervention le 11 février 2015 dans le séminaire L’humain au défi du numérique organisé par Milad Doueihi et Jacques-François Marchandise au Collège des Bernardins. Bonsoir, merci à Milad Doueihi et Jacques-François Marchandise pour cette invitation à vous présenter quelques idées sur le partage, les biens communs et la façon dont […]


Dérive autoritaire : les premiers signes qui doivent alerter


60h un peu folles

Avant tout un immense merci. En 60h après la publication de mon précédent billet, près de 6000 donateurs ont sauvé l’existence de La Quadrature du Net et lui ont fourni des ressources pour travailler pendant l’année qui vient. Ce billet a heurté certains d’entre vous. Oui j’aurais dû écrire « économisme borné » (comme je l’ai corrigé) […]


On a fait les comptes à La Quadrature du Net

et ce n’est pas de la blague. On va fermer boutique. Pas dans un an, dans 2 semaines. S’il n’y a pas au minimum 45.000 € de dons supplémentaires d’ici au 4 janvier 2015, il serait irresponsable pour nous de continuer à faire des dépenses. Et à vrai dire, comme indiqué sur notre jauge, c’est […]


Intérêt général sélectif ?

Le 21 novembre avait lieu la 5ème journée annuelle organisée par le Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne. Je participais à la table-ronde du matin sur « Liberté de l’information à l’ère numérique : faut-il une loi fondamentale ? ». Mais gageons que l’esprit des participants (pour la plupart impliqués dans des organes de presse […]


Edwy Plenel appelle à soutenir La Quadrature du Net

et pour suivre son conseil, c’est ici !


Pensée et gouvernementalité algorithmiques (suite)

Dans mon billet d’hier, je saluais les critiques de la gouvernementalité algorithmique mais en remarquant qu’elle ne nous dispensaient pas de considérer la pensée algorithmique comme une composante essentielle du bagage intellectuel des êtres humains contemporains. Je rappelais ma proposition que l’enseignement de la pensée algorithmique et de la culture numérique se fasse dans le […]


Ne jetez pas la pensée algorithmique avec la gouvernementalité algorithmique

La critique de la gouvernementalité algorithmique, c’est à dire de formes de pouvoir qui se naturalisent en se cachant derrière des algorithmes appliqués à des données, est d’une grande importance. C’est un outil fondamental pour repolitiser, réinstituer en choix sociaux et culturels et rehumaniser des pratiques qui entendent échapper à ces dimensions de façon à […]


L’opposition à la politique de l’offre mérite mieux que le fétichisme de la demande

Pourquoi donc la politique désastreuse du gouvernement, nuisible à la justice sociale, aux activités non marchandes et à l’environnement, inefficace même économiquement, réprouvée par l’immense majorité, s’accompagnant d’une politique étrangère chaotique et va-t’en-guerre ne suscite t-elle pas l’insurrection1 citoyenne pacifique qui pourrait y mettre fin ? Ce ne sont ni la force des institutions, ni un […]


L’individu et la société à l’age numérique : entre capture et émancipation

Voici le texte de mon intervention au stage « Une société sous surveillance : De la surveillance étatique à la captation et au formatage des identités, comment résister ? » du Syndicat de la magistrature, 20-21 septembre 2014, Lille. J’ai commencé à travailler sur les sujets qui nous occupent ici dans les années 1970, au sein de la revue […]